PROSPECTIVE REGIONALE
Prospective Financière - Résilience de l'Afrique aux Chocs Climatiques

Horizon 2075   Chocs Climatiques

Tandis que l'échelle des incertitudes sur le réchauffement global s'enrichit de l'hypothèse sur les guerres climatiques en Afrique, la controverse scientifique se déplace sur le terrain financier. Au cours des prochaines années, le financement requis pour la décarbonisation de l'économie mondiale et l'adoption d'un nouveau modèle de croissance climato-compatible, vont créer de nouvelles tensions sur les systèmes financiers et les rapprocher dangereusement de ce seuil critique au-delà duquel la résilience disparait et l'instabilité devient chronique.

Bien que le principe de pollueur-payeur et de responsabilité différenciée soient généralement admis, aucune proposition sérieuse ne parvient à emporter l'adhésion des parties prenantes, en particulier des pays africains. En effet l'Afrique est le seul continent dont le développement a toujours été limité par les conditions climatiques extrêmes avec la sècheresse et l'humidité qui sévissent dans la plus grande partie du continent. A cet " effet de verrou " s'ajoutent à présent un " effet d'éviction " avec l'exigence de réduction des émissions de gaz à effet de serre et un " effet de sentier " du fait de l'adoption du nouveau modèle d'innovation.

Pour un continent qui regroupe la majorité des pays à faible revenu, se développer dans des conditions aussi hostiles ne peut plus s'analyser comme un défi ou comme un enjeu. S'agit-il pour autant de la quadrature du cercle ? C'est en tenant compte de ces incertitudes qu'il convient de soumettre à un examen critique les scénarios financiers esquissés par les partenaires du développement de l'Afrique, et dont les modèles ne tiennent compte, dans le meilleur des cas, que de certains coûts visibles.

L'étude commence par mettre à contribution la démarche prospective pour rétablir la hiérarchie des facteurs de rupture et des incertitudes, au moment où la controverse sur le réchauffement climatique atteint l'Afrique. L'étude souligne le poids du facteur climatique dans le développement du continent avec les limites qu'imposent la sècheresse et l'humidité à toute activité productive sur une grande échelle. Le réchauffement global et ses conséquences apparaissent pour l'Afrique comme un facteur aggravant qui pourrait bien compromettre toute perspective de montée en puissance de cette région où se concentrent quelques-uns des pays les plus pauvres de la planète. Puis est présenté un bilan critique des principales initiatives pour aider l'Afrique à faire face à ces chocs permanents. Les péripéties en vue de constituer un fonds mondial pour le développement de l'Afrique sont rappelées.

L'étude passe aussi en revue les tentatives de mise en place du marché mondial de quotas d'émissions négociables et autres mécanismes de compensation, y compris les problématiques de dette climatique, finance carbone, fonds mondial pour l'environnement et " green fund ". L'expérience de la crise financière récente et des plans de sauvetage mis en œuvre, sera mise à contribution ainsi que celle de " Finance Initiative". Cette évaluation globale - complétée par une synthèse des travaux de prospective financière - permet d'en déduire les propriétés fondamentales du système financier et d'assurance à construire face à des chocs d'ampleur mondiale et de nature asymétrique.

Dans sa dernière partie, l'étude adopte une perspective régionale et sectorielle pour saisir la situation particulière de la bande sahélo-saharienne extrêmement sèche, du " poumon vert " extrêmement humide et de la zone côtière et maritime. Enfin le rôle de l'intégration régionale dans le développement des capacités face à des phénomènes extrêmes et des ruptures chaotiques sera examiné à la lumière des expériences en matière de financement des infrastructures, de la protection de l'environnement, de lutte contre la déforestation et de lutte contre la sécheresse.

Afrique| choc climatique | ruptures chaotiques| incertitudes| dette climatique | initiative financière

 Financement Climatique - Résilience

Fr        Eng  

Full

Financement du Développemtn Résilient aux Cohcs Climatiques : Prospective, Cadre Stratégique et Plan d'Action; 2010


1. INTRODUCTION
1.1. Cadre général : la résilience face aux chocs climatiques et les besoins financiers de l’Afrique
1.2. Contexte : financer la lutte contre les changements climatiques
1.3. Objet de l’étude


2. PERSPECTIVES DU FINANCEMENT DE LA LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES EN AFRIQUE
2.1. Facteurs de la lutte contre les changements climatiques
2.1.1. Tendances lourdes dans les facteurs socio-économiques
2.1.2. Facteurs de rupture
2.1.3. Incertitudes futures et questions clés
2.1.4. Enjeu pour l’Afrique : Financer - envers et contre tout - le développement
2.1.5. Défis à relever 2
2.2. Scénarios financiers et implications
2.2.1. Esquisse de scénarios
2.2.2. La Vision commune de l’action concertée à l’épreuve des scénarios
2.2.3. Le cadre des négociations financières à l’épreuve des scénarios


3. OPTIONS STRATEGIQUES ET PISTES D’ACTIONS
3.1. Partenariat stratégique et financier
3.1.1. Maintenir l’intérêt stratégique des grands émetteurs de GES, des leaders globaux
3.1.2. Instruments financiers
3.1.3. Acteurs en présence
3.1.4. Impact financier
3.2. Finance carbone
3.2.1. Intégrer avec lucidité le marché mondial de la finance carbone
3.2.2. Instruments financiers
3.2.3. Acteurs en présence
3.2.4. Impact financier
3.3. Soutien à l’innovation et à la géoingénierie
3.3.1. Sécuriser le financement des entrepreneurs africains précurseurs
3.3.2. Instruments financiers
3.3.3. Acteurs en présence
3.3.4. Impact financier


4. RECOMMANDATIONS ET ELEMENTS DE PLAN D’ACTION POUR L’AFRIQUE
4.1. Dans l’immédiat
4.2. A court terme
4.3. A  moyen terme


BIBLIOGRAPHIE

ANNEXES 2
Annexe 2. Termes de référence du Fonds Vert pour le Climat
Annexe 2. Méthodologie de construction des scénarios