ANALYSE DE POLITIQUE 
Déploiement en Afrique
Avenir du Socialisme

Avenir du Socialisme 

Les Sénégalais sont frappés par les événements qui, depuis une décennie rythment la vie du pays et spécialement par la multiplication des situations d'urgence à la suite de conflit, de crise ou des catastrophes. C'est d'abord une série d'avertissement sans frais ou à frais limité, même s'ils ont engendré des traumatismes : crise sénégalo-mauritanienne, rupture des relations avec les bailleurs de fonds, dévaluation du FCFA, black-out de la Senelec, explosion à la Sonacos, crise sénégalo-guinéenne (Bissau), violences politiques et autres émeutes urbaines plus ou moins téléguidées.
 
Avec le début des années 2000*, on assiste une nouvelle série d'événements : crise avec les pays voisins et avec la Côte d'Ivoire, violences en Casamance, affaire des audit, intempéries climatiques, déficit pluviométrique, dysfonctionnements de la Senelec et de la filière arachidière qui témoignent du contexte régional et national de mal gouvernance (pauvreté, précarité, conflits, corruption, coups d'Etat, faible participation des citoyens). Pour couronner le tout, la tragédie du Joola qui met à nu un ensemble de défaillances dans tout le système tactique, stratégique et politique sénégalais. Le naufrage du Joola révèle toute l'ampleur de la crise de l'Etat et son impuissance à assister des personnes en danger. L'incapacité des pouvoirs publics à ouvrir une information judiciaire, alors que près de 2000 personnes sont mortes laisse un sentiment de perte de légitimité. Alors que les intérêts vitaux de la nation sont en jeu, on découvre l'inutilité des dirigeants politiques. Le monde entier a pu observer à quel point l'architecture institutionnelle était vulnérable.
 
A la suite de Montesquieu, on peut dire que "si le naufrage du Joola a pu provoquer un retentissement immense dans la société, c'est que des conditions générales existaient qui lui ont donné sa force de déstabilisation". Parmi ces conditions figurent sans aucun doute le dépérissement de l'Etat socialiste. Le fait que le parti socialiste ait perdu les élections présidentielles après quarante de règne, a sans doute quelque chose à voir avec la perte par l'Etat du Sénégal d'un navire aussi chargé de symboles que de passagers. Tel devrait être le principal angle d'attaque de prospective du socialisme au Sénégal dans un monde incertain depuis qu'il est entré dans l'âge du terrorisme et de guerre préventive. Cette question devra, cependant être abordée dans une perspective multidimensionnelle, compte tenu de l'existence de liens étroits entre les facteurs qui sont à l'origine de la crise qui affecte le socialisme, l'économie nationale et l'Etat du Sénégal.
 
Il convient d'abord de noter que cette chronique d'événement a commencé au milieu des années 80 alors que le socialisme d'Etat était à son apogée au Sénégal. Elle s'est amplifiée, une fois que le pouvoir en place depuis 1980 a été défait par les urnes, sans pour autant que se mettent en place les instruments efficaces de régulation des marchés et de gestion des risques sociaux.    
   ...                                 
 pdf
---------------------
*Cet exercice a une base pratique, puisqu’il a été élaboré dans le cadre d’une contribution de l’auteur à un groupe d’experts indépendants mis sur pied au début de l’année 2003 par un des partis politiques sénégalais, soucieux de ne pas se limiter à une réflexion politique purement tactique. 

             

Sommaire
  1. Sommaire
  2. Analyse de Politique: Déploiement en Afrique
  3. Covid Analytics pour les Nuls
  4. Stop Policy Analysis bashing !
  5. Financement durable du Développement Capacitaire en Afrique
  6. New Modes of Governance in Africa
  7. Universités : Vers l'Université Africaine du 3e Millénaire
  8. Economie : Capacité des Facultés d'Economie et de Gestion Africaines
  9. Monnaie : Capacité des Banques Centrales et des Administrations Economiques et Financières en Afrique
  10. Finance CESAG : Capacité de Formation Supérieure en Banque et Marché Financier
  11. Méthodologie : Préparation et Conception d'un Plan National de Capacity Development : cas de la RCA
  12. Nepad : Examen Critique
  13. Intégration : Capacité de la CEEAC
  14. Entreprise : Impact de l'appui de la Fondation Secteur Privé aux Entreprises, 1995
  15. Dépenses : Revue des dépenses publiques, Sénégal, 1998
  16. Fédéralisme : L'Afrique et l'Etat Fédéral
  17. Millenium : Synthèse des propositions tirées des discours des chefs d’États et de gouvernements africains au Sommet du Millénaire
  18. Performance : le Rapport Stiglitz-Sen sur la mesure des performances économiques et du progrès soc
  19. Franc CFA en quête de Transformation Capacitaire
  20. Innovation : Compétivité de Site et Système national d'innovation : Dakar Ville Services, 1993
  21. Euro Dollar : L'Afrique de l'Ouest face au Défi de l'Euro et du Dollar
  22. Mdgs : Millenium Development Goals
  23. Another Century for Develpment
  24. Mondialisation & Développement
  25. Pensée Sociale Critique : Mélanges en l'honneur de Samir Amin
  26. Le Penseur et l'Expert, 2003
  27. Samir Amin : Prix Nobel d'Economie ?
  28. Ethique & Politique
  29. Avenir du Socialisme
  30. Avenir de la Zone Franc CFA ; 1997
  31. Modèle : Faut-il imiter le modèle américain ?
  32. La Mondialisation : Repères et Evolution, Caractéristiques et Enjeux
  33. Politique financière en faveur de la croissance Sénégal; 1997
  34. Production et Gestion Industrielle en Afrique: 1996
  35. Dynamique Régionale & Système d'Innovation
  36. Plan d'Action pour le Financement de la Recherche Agricole; 1995
  37. Capacités essentielles UN CEA; 1994
  38. Planification ; Idep et Capacités d'Analyse de Politique : audit, 1992
  39. Policy Analysis Canevas, 1992
  40. Planification en Afrique : Questions Clés pour l’avenir 1992
  41. Formation de Courte Durée Idep: 1992
  42. :Phase préparatoire ; Idep; 1991
  43. Rôle et Mandat du PNUD, 1991
  44. Exécution de projets appuyés par les Nations-Unies : Expérience du Sénégal, 1991
  45. Réseau Africain de Formation au Management